uraeus 0610 fr

ACTUALITES                    ATELIER                     PROJETS                CONTACT

uraeus 0610


PROGRAMME

Proposition pour le concours  du plan d'ensemble de la Cité des Sciences du Caire organisé par la Bibliothèque d'Alexandrie.


SITE

La ville du 6 Octobre, Egypte


DESCRIPTION

Le  projet s'articule autour de trois concepts : une implantation régie par un symbole mathématique universel, une dualité high-tech/low-tech matérialisée par deux volumes distincts : la tour et le corps  et enfin, l'élément "eau", élément symbolique et fonctionnel du projet qui accompagne le visiteur tout au long de sa visite.

Ainsi, le projet s'implante suivant une spirale calculée à partir de  la suite de Fibonacci, symbole fort qui relie l'héritage  mathématique de l'ancienne  Egypte avec les sciences de la nature. Au-delà du symbole, la spirale permet la protection de la Cité de l'aridité du désert. Elle abrite en son centre, en contrebas, un oasis qui s'étire de son noyau luxuriant progressivement en remontant la spirale pour redevenir désert.

Par ailleurs, le concept se base aussi sur l'opposition entre le corps de cette spirale et la tour qui ponctue l'entrée. Cette dernière est conçue comme support des dernières technologies et  "regarde" vers l'extérieur : la ville, le jardin, le désert. Alors que la spirale est conçue comme une termitière, composée d'épaisses parois aveugles, qui d'une part participent au confort thermique et d'autre part, focalise la concentration du visiteur exclusivement sur les expositions.

Enfin, un autre élément clé du projet est l'eau. Présente à la fois comme "agrément", elle  joue aussi un  rôle de régulateur thermique, sous forme de gros volume stocké et récolté en sous-sol. Elle est  partout, circule dans les jardins pour les irriguer et comme un fil d'Ariane, elle guide les visiteurs au coeur de la Cité.

Le projet intègre de nombreux éléments biomimétiques que l'on retrouve aussi bien au niveau de la forme  et de la composition des parois, qu'au niveau du fonctionnement général du bâtiment. Le biomimétisme par essence,  au travers de son approche multidisciplinaire, fait les liens entre les différentes sciences et ce programme était l'opportunité pour sa mise en exergue.


SURFACE

68 000m2


PARTENAIRES

Julia Luxen, architecte

Stephan G. Hoonaert, biologiste,   biomiméticien



CELINE FINZINGER ARCHITECTURE  -  celine@finzinger.com   -  06 59 44 03 02

Copyright © All Rights Reserved